En tant que photographe professionnel, je travaille avec des personnes vraiment courageuses depuis 1985 : des artistes indépendants. En mettant leur travail sur scène ou ailleurs, ils cherchent un public unique. Trouver le succès est secondaire, l’essentiel est que l’on voit, que l’on entende, que l’on ressente une émotion, que l’on sente ou que l’on goûte. Donc, voici une petite mise en bouche de leur sueur et de leur labeur capturés par mon objectif.

Je déniche ces personnes. Je fais des images. Ces images sont imprimées dans des journaux et des magazines, et sur des affiches. J’ai publié des images d’artistes indépendants dans tous les grands journaux britanniques au cours des deux premières années de ma carrière. Désolé de fanfaronner mais c’est un fait et j’en suis fier. La couverture du travail de mes sujets les aide à élargir leur public. En retour, j’élargis mon propre public en montrant les photographies dans des galeries et ici sur ce site pour vous.

Pouvez-vous vous débrouiller tout seul ? Je sais que ce site peut être un peu difficile avec les petits écrans d’ordinateur … alors il y a une glace à la clé pour la personne qui réussira à naviguer dessus sans demander de l’aide à sa maman (le menu est en haut sur chaque page).

Si vous avez du temps, passez-le ici avec nous. Un voyage de 25 ans, d’Edimbourg à Philadelphie, et puis à Londres. Je continue aujourd’hui ma quête et explore de nouvelles façons de travailler … quelque part en France. Si vous voulez visiter un site-web finement élaboré, allez alors sur celui qui vous offrira des services bancaires. Mon travail est fort. Voici mon travail. Bienvenue. Allez, entrez.

Jon Stark, 2010. (Maintenant, choisissez ce que vous aimeriez voir à partir du menu en haut de cette page).